UI/UX, à quoi servent-ils ? - Couleur Velvet

UI/UX design, à quoi servent-ils ?

Depuis quelques années, nous voyons les termes d’UI design (design d’interface utilisateur) et d’UX design (design d’expérience utilisateur) se démocratiser dans les projets web et mobile. Ils envahissent notre quotidien sans que nous sachions réellement de quoi il s’agit. En effet, ces termes entrent dans le processus de réalisation de tous les sites actuels et les applications mobiles que nous utilisons. L’UX tend à se démocratiser dans la démarche de l’entreprise, ce qui n’était pas toujours le cas il y a encore deux ans.

Autrement dit, l’UI design se concentre essentiellement sur l’aspect visuel pour retranscrire les fonctionnalités d’une interface. Elle va permettre de donner envie et confiance à l’utilisateur. En revanche, l’UX design se base sur les usages pour pouvoir en définir les actions utiles sur l’interface, le parcours utilisateur et tout simplement la structuration de celle-ci. L’utilisateur est en quête via un outil qui lui est mis à disposition. Cet outil peut être un site web, une application mobile ou encore une borne.

Dans un précédent article, nous introduisions aussi brièvement ces notions, couplées à l’ingénierie web, dans laquelle nous sommes spécialisés chez Couleur Velvet, et qui sont désormais essentielles au bon déroulement d’un projet web.

L’UI design comme reflet de votre identité visuelle

L’UI design se concentre donc sur l’aspect visuel de l’outil, c’est sur lequel nous interagissons. En somme, il représente essentiellement ce que vous voyez. L’UI design retranscrit les codes de votre identité visuelle pour en faire une interface représentative de votre image de marque et selon votre philosophie.

Pour commencer, il faut donc être en corrélation avec l’identité de marque. C’est sur cette dernière que l’UI design va prendre forme. Elle est alors le relai entre l’homme et la machine.

Cela ne veut toutefois pas dire qu’il faut développer différentes variantes d’interfaces selon où l’on veut communiquer. Il s’agit plutôt de proposer une interface avec le maximum d’unité pour favoriser la meilleure compréhension par tous.

L’UI design retranscrit donc une harmonie sur l’ensemble de l’outil tout en rendant un design fonctionnel. La finalité de l’interface sera alors de faire concrétiser à l’utilisateur ce qu’il est venu chercher le plus efficacement possible, en corrélation avec l’UX design que nous verrons ensuite.

Enfin, la notion de responsive design y est également pour quelque chose. En effet, sur le moteur de recherche favori des français, un site n’étant pas responsive web design n’est désormais plus indexé. Cela peut notamment poser de gros soucis pour les sites qui n’ont pas fait peau neuve généralement après 2012. L’UI design doit alors s’adapter tout aussi bien à toutes les plateformes en proposant une mise en forme adaptée des contenus.

L’UX design comme stratégie de marque

Premièrement, la notion d’UX design impose de connaître parfaitement le projet et les cibles engagées. Cela se révèle donc être une stratégie à part entière définie suite à l’identification du projet. Il va donc entrer en action avant de commencer l’aspect de l’UI design pour qu’ils soient en parfaite symbiose. Pour ce faire, une étude est réalisée pour définir le profil type de la cible, c’est ce que nous appelons le Persona. À chaque cible correspond un Persona. De part cette étude, il en est déduit les attentes et les besoins de cette cible qui seront retranscrits sur l’outil utilisé. Ces besoins vont donc se retrouver au centre de la démarche de la marque à proposer un service ou un produit, bien que cet aspect fût plutôt réservé aux grands groupes au début de la démocratisation de ce terme. Désormais, de plus en plus de marques et d’entreprises sont prêtes à inclure l’UX design dans leur stratégie marketing.

Pour preuve, en incluant l’UX design dans sa stratégie, cela fait réduire de moitié le temps de développement du projet. Cela s’explique notamment par l’identification précise des objectifs : il n’y aura pas de changement lors du développement.

Les habitudes des utilisateurs ont très nettement évolué depuis l’avènement des smartphones et leur instantanéité. L’utilisateur ne veut plus attendre, il veut avoir accès à l’information à portée de clic, ou de doigt — voire même à portée de pattes chez Velvet —. Cet aspect fait en parti référence à la notion d’ergonomie. Cette notion est un point important de l’UX mais n’est pas la seule, contrairement à l’utilisation qui est faite du terme d’UX design. Elle s’accouple avec le squelette, la structuration ou encore le prototypage.

L’évolution des modes de vie va également dans ce sens. En effet, selon les données socio-démographiques recueillies, une expérience adéquate sera développée. On entre alors dans une dimension sociale vis-à-vis de l’utilisateur.

UI/UX design, à quoi servent-ils ? - Couleur Velvet

Design produit VS Expérience utilisateur

L’UX design apporte désormais plus de réponses aux attentes et aux besoins des utilisateurs. Le but de l’UX design est aussi de définir ce qui est utile pour l’utilisateur, de part les usages identifiés. L’engagement de l’expérience utilisateur doit alors permettre de créer une émotion et une sensibilité sur l’outil utilisé par celui-ci. De même, par l’utilisation des cookies, l’utilisateur aura le sentiment d’être privilégié lorsque, par exemple, le serveur va retenir les préférences de sa dernière recherche réalisée. Cela apporte une notion de satisfaction vis-à-vis de l’utilisateur. Il va également se créer un sentiment de confiance entre l’outil et l’utilisateur.

En bref

Aujourd’hui, il est donc nécessaire de différencier les termes UI design et UX design car ils n’ont pas le même objectif.

Un site ou une application nécessiteront alors impérativement la mise en place de ces démarches pour toucher efficacement sa cible.

En somme, l’UI design est complémentaire à l’UX design pour mettre en forme la stratégie développée.